L'ile de la réunion est située sur un point chaud du globe

 

L'île de la Réunion

 

L'ile de la réunion est issu de 2 massifs volcaniques. Ces volcans sont alimentés par une source , un point chaud. L'origine de ce point chaud se situe à 65 millions d'années. A cet époque des émissions de laves gigantesques, ont créées les trapps du Deccan. Ceux ci forment une grande partie de l'Inde actuelle. L'explication de la disparition d'une grande partie des espèces animales et végétales (dont les dinosaures) viendraient du changement climatique engendré par l'émission énorme de CO2 ( dioxyde de carbone) . Le CO2 a un fort pouvoir d'effet de serre. Normalement , une partie des rayons du soleil repartent dans l'espace. Si la concentration en CO2 augmente, ceux ci bloquent le retour des rayons et les renvoient sur Terre, augmentant ainsi la température de l'atmosphère. 

(source : http://www.cnrs.fr)

 
  Sur des millions d'années, la configuration des continents n'est pas la même. Ceux ci font partie de plaques tectoniques, qui bougent les unes par rapport autres. Ainsi, il y a 250 millions d'années la croute qui va devenir l'Inde, fait un bloc avec l'ensemble des autres continents. A la faveur de fractures, ce bloc va se fissurer. Les "morceaux" vont s'éloigner les uns des autres. C'est ainsi que l'Inde se rapprochera de l'asie, pour rentrer en collision et former la chaine de l'himalaya. Entre temps elle aura passé au dessus du point chaud de la réunion. (source  : http://www.ipgp.jussieu.fr)
Une vidéo expliquant le mouvement des plaques permet de voir cette évolution et l'avenir.
 

 Les points chauds forment des volcans, au même titre que les dorsales et que les zones de jonctions des plaques tectoniques.  Ils sont moins nombreux, leur localisation est disparate à l'intérieur des plaques, et pourtant ils émettent du magma comme les autres volcans. En fait l'origine de ce magma est différente, car beaucoup plus profonde que pour les autres volcans. Sa composition est également différente car les roches originelles ne sont pas du tout les mêmes.

Schéma de fonctionnement d'un point chaud. C'est bien connu, l'air chaud remonte dans l'air froid, l'eau chaude remonte dans l'eau froide, il en est de même avec les roches, mais à une vitesse moindre. Il faut imaginer ceci dans un ensemble solide. C'est le point chaud. Les roches (péridotites) sont surchaufées au contact du noyau. Elles se dilatent et sont donc moins denses que l'encaissant.


Au contact de la lithosphère (roche dure du manteau), la colonne forme un panache, car ne peut pas aller plus loin. La pression diminue, les roches vont fondre partiellement. Seule une infime fraction, plus liquide, arrive à se frayer un chemin et à poursuivre sa remontée, car plus chaude que la roche encaissante. Cette remontée est stoppée au contact avec la croute océanique (roche de composition différente du manteau). Une poche se forme (chambre magmatique). A la faveur d'une différentiation (séparation entre des éléments plus lourds et plus légers), la fraction liquide restante va pouvoir se frayer un chemin dans les nombreuses failles du système et former une autre chambre plus haut. Ce mécanisme reprend jusqu'à atteindre la surface. L'autre partie cristallise et se dépose.

Donc plus il y a de chambres intermédiaires, plus la différenciation est importante. C'est ce qui explique la multitude de roches issues d'un volcan.

 

 Schéma montrant les différentes formes de volcans d'après leur origine.
source http://fr.wikipedia.org

 
Points rouges: volcans aériens
Traits orangés: Volcans de rides océaniques (limites de plaques terrestres)

 

Cliquez ici

18 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site