les types de volcans ayant fonctionnés à l'ile de la Réunion

Cliquez ici

Le type d'éruption classique à l'ile de la Réunion est le type Hawaïen. Les coulées sont liquides et chaudes, peu de gaz car emprisonné dans la lave. Ces laves viennent des profondeurs et sont alimentées par le point chaud. La lave est peu différente du magma parental. La dernière coulée a eu lieu en avril 2007.

 

 

 

 

 Les éruptions de type strombolien sont courantes dans l'histoire de la Réunion. On les trouvent sous formes de cônes de scories sur les flancs des massifs. Leurs projections sont mixtes (cendres et lapillis d'une part, coulées de laves d'autre part). Les lapillis sont de petits fragments de laves de quelques millimètres de longueur. Plus les  éruptions sont explosives, plus les fragments sont petits.

 Le formica Léo (massif du piton de la Fournaise)

 

 

 Le formica Léo, est un cratère formé en 1753, de type strombolien. Il est couvert de lapillis et scories rouges.
 

 Le Piton des Neiges a été également le lieu d'éruptions explosives, qui ont entrainé des nuées ardentes. La présence d'ignimbrites témoignent de cet épisode. Ceux ci sont des amas de cendres, débris de laves. Le caractère explosif, viendrait de la formation d'un bouchon, due à de la lave visqueuse, empêchant le dégazage. La pression continuant a augmenté, le bouchon finit par céder.

 

 

 De couleur tout a fait particulière, le cap jaune témoigne d'une éruption phréatomagmatique. Celle ci se produit lorsque la lave lors de sa montée dans la cheminée rencontre une nappe d'eau. Cette rencontre est explosive, la lave est pulvérisée en cendres.
 
le cap jaune (saint joseph)

 

17 votes. Moyenne 3.35 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×