flore réunion

 

 La flore de l'île de la Réunion est très riche, mais également très fragile. Quelques espèces sont, à l'heure actuelle, menacées. Cette richesse est due aux multiples climats de l'île (120) et aux divers étages d'altitudes. La carte ci-dessous présente  la localisation des types de végétations primaires rencontrées sur  l'île.
Cette richesse n'existerait plus sans la préservation d'une surface importante en forêt primaire. Cependant la menace anthropique se fait de plus en plus pesante:
- augmentation de la population (800 000 habitants aujourd'hui => 1 000 000 pour 2015)
- prix du foncier en forte hausse sur la côte
- les terres agricoles de basse et moyenne altitude détournées vers la construction
- la vocation touristique de l'île qui s'accentuera (des règles sont à mettre en place pour le respect de la Nature).
- Informer , sensibiliser les habitants et les touristes face au fléau des plantes envahissantes.
 
 
http://www.liledelareunion.com/Fr/Flore/images/vegetal.jpg
 
gris forêt semi sèche de basse altitude
vert kaki
forêt humide de basse altitude
vert foncé
forêt de moyenne altitude
vert pâle
forêt de tamarins des hauts (acacia heterophylla)
beige
zone très humide de pimpim (pandanus montanus)
vert clair
végétation d'altitude
bleu
végétation marécageuse
 blanc culture et végétation secondaire
 1 - Lutter contre les plantes envahissantes
On considère qu'une centaines d'espèces sont envahissantes à la Réunion. La moitié aurait été introduite volontairement , plantes ornementales en particulier.
* interdire l'entrée des plantes envahissantes
* maintenir des prairies bien entretenues (fort risque d'invasion des milieux naturels limitrophes)
* Mieux connaître les modes et l'intensité de propagation afin de se donner des priorités de lutte.
* sensibiliser , informer la population.
*
éradiquer si l'invasion est peu importante (sinon mener une étude d'impact avant d'agir)

 

La vigne marronne (véritable fléau pour les forêts)

 

Le fuschia

 

La longose envahissant une clairière récemment créée

 
L' Hortensia
 
 
 
 Mise à nue des rhizomes  de la longose. Les rhizomes sont des tiges souterraines qui s'étalent en surface et permettent le démarrage des nouvelles pousses à n'importe quel endroit. La densité des repousses empêche les autres plantes de s'installer.

 

La vigne marronne est un fléau pour les forêts réunionnaises. Elle se sert des arbres comme support pour sa croissance et peut ainsi se développer d'arbre en arbre. Elle finit par les étouffer de par son volume de feuilles et sa rapidité d'expansion

2 - Préserver les habitats naturels
La préservation des habitats naturels à la Réunion, devient urgente, face à l'essor démographique. Ainsi sur un département, grand comme la moitié d'un département moyen de métropole, plusieurs parcs ont été et vont être mis en place, afin de protéger la biodiversité.
- 11 réserves biologiques . Objectif : préservation du patrimoine naturel remarquable et étude de la dynamique des écosystèmes

- 1 réserve naturelle volontaire à l'étang du Bois Rouge où faune et flore sont protégés suite à la demande du propriétaire auprès de l'Etat.
- 3 réserves naturelles nationales (la roche écrite , Mare Longue et la RNN marine). Objectif : Préservation de milieux naturels menacés, rares ou fragiles à haute  valeur écologique et scientifique.
- 1 parc national (parc national des Hauts). Objectif : Protéger des territoires exceptionnels en leur zone centrale (généralement inhabités ou faiblement peuplés) tout en favorisant le développement économique, social et culturel de leur zone périphérique.

 
La réserve naturelle marine créé en 2006
 

  

Parfois certains jettent un détritus (bouteille en plastique, paquet de cigarettes,canette en métal ou sachet en plastique) sur le bord de la route ou dans un bois, et d'autres profitent de la présence de cet objet pour y ajouter les leurs. C'est ainsi que nait une décharge sauvage et qu'un site peu rapidement se dégrader.

Voici la durée de vie des déchets les plus courants.
Mouchoir en papier              3 mois
Mégot [tabac et papier]       3 à 4 mois
Journal                              3 à 12 mois
Allumette                           6 mois
Peau de banane                  8 à 10 mois
Mégot avec filtre                 1 à 2ans
Chewing-gum                      5 ans
Papier de bonbon                 5 ans

Briquet en plastique              100 ans
Canette en acier                  100 ans
Canette en aluminium            200 ans
Sac en plastique                  400 ans
Bouteille en plastique            500 ans
Polystèrene expensé             1000 ans
Carte téléphonique               1000 ans

Verre                                 5000 ans
(extrait du livre "la journée de l'écocitoyen")


3 - Connaître, informer, sensibiliser la population et les touristes

C'est dans ce cadre qu'ont été créés:
- le parc botanique national des Mascarins. Il a pour vocation la préservation des espèces menacées, la recherche et la connaissance de la flore rééunionnaise, dans un but scientifique, pédagogique et touristique. Ce parc de 12000 ha regroupe 30000 variétés botaniques différentes, et propose également des ateliers de découvertes sur les thèmes de l'environnement, la biodiversité, etc.
- le parc Kelonia est un centre d'étude et de découverte des tortues marines qui s'inscrit dans une démarche de développement durable. Il est également tourner vers un tourisme écologique et pédagogique.
- l'aquarium  a pour objectif de faire découvrir le milieu marin réunionnais, d'informer et de sensibiliser tout public sur la biodiversité des milieux coralliens et de contribuer à l'amélioration des connaissances sur les écosystèmes récifaux.
- Bien d'autres sites permettent d'informer le public sur la richesse biologique de l'île comme le jardin d'Eden, Exotica, le jardin des épices et des parfums, le sentier botanique de Mare-Longue, le jardin de l'état, etc...
 Le parc Kélonia  

 

  L'aquarium de Saint Gilles

Le parc botanique national des mascarins









Source:http://www.campagnesetenvironnement.fr/halte-aux-envahisseurs-1219.html


Source:http://www.reunion.ecologie.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=2

                                      

14 votes. Moyenne 3.57 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site