le parc national des hauts, patrimoine mondial de l'Unesco

 C'a y est, il est né, le 05 mars 2007. Le parc national des Hauts, obtient une reconnaissance nationale mais aussi internationale, lors de la conférence mondiale de la biodiversité à l'Unesco.
Ainsi il est reconnu comme rassemblant:
- un ensemble exceptionnel d'écosystèmes non perturbés de forêts tropicales océaniques, marqués par une grande divesité d'habitats et d'espèces ainsi qu'un fort taux d'endémisme,
- des paysages naturels grandioses
- un espace culturel spécifique dans les cirques,
- une surface occupant une grande partie de l'île.

Ce parc fait partie de la nouvelle génération de parcs (loi votée en 2006), dans lequel les acteurs locaux ont une grande responsabilité dans la gestion et le devenir.
L'objectif est de protéger, partager et valoriser le patrimoine naturel et culturel de cet espace.

 

Le parc est partagé en 4 zones:
- le coeur représente 42% de l'île. Il est classé en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique.
- le coeur habité (Mafate et col de Taïbit) vise à accompagner leur développement pour en préserver leur identité.
- le coeur cultivé intègre des zones actuellement cultivées (piton de l'eau, sans souci et une zone de la plaine des palmistes).
- Enfin d'après la nouvelle loi sur les parcs, une zone intermédiaire est mise en place : l'aire d'adhésion.  Les communes concernées pourront choisir d'adhérer à la charte du parc dans un projet d'aménagement et de développement durable autour du parc.
 

  Le coeur du parc c'est:
40% des 600 espèces de plantes à graine
10% des 240 fougères et prêles
13% des 650 bryophytes (mousses, hépatiques...)
43 espèces de vertébrés dont 13 endémiques
environ 2000 espèces d'invertébrés (40% d'endémiques)


Le bois de Papaye (endémique de la Réunion)

 
Le Fanjan (endémique de la Réunion et également  emblème  du Parc National)

 


 Le coeur du parc c'est aussi 2 volcans (dont le piton de la Fournaise qui est l'un des plus actif au monde, 1 éruption tous les ans) et des paysages grandioses façonnés par une très forte érosion.

 Le cirque de Mafate 

 

le piton de la Fournaise et les branles verts et blancs

  Enfin "cerise sur le gâteau" , le projet de classement en tant que site naturel au patrimoine mondial de l'Unesco. Si celà aboutit, la Réunion aura une renommée internationalement reconnue, et ce qui devrait permettre l'afflux de nouveaux touristes.
Pour celà la Réunion doit être reconnue comme ayant un caractère unique. L'accent sera mis sur l'incroyable rapidité d'évolution des espèces et des phénomènes naturels. Le taux d'endémisme est d'ailleurs un des plus importants au monde. La Réunion doit prouver que tout est mis en oeuvre pour protéger ce patrimoine, la création du parc national va dans ce sens. La décision sera rendue en 2009.

 

Source: http://www.fournaise.info/eruption2avril07.php

  La cascade du voile de la mariée dans le cirque de Salazie

 

Le vacoa au puit arabe

 

 

Le margouillat

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site